• Privacy Policy
  • DMCA
  • Impressum

Ces détails curieux sur les pieds de la statue de la Liberté rendent les historiens fous

"Envoyez-moi vos fatigués, vos pauvres, envoyez-moi vos cohortes qui aspirent à vivre libres", confie le poème emblématique inscrit sur le piédestal de la statue de la Liberté. Depuis des générations, le cadeau de la France aux États-Unis représente un symbole d’espoir pour tous ceux qui recherchent désespérément une vie meilleure. Nous connaissons tous la torche et la couronne à pointes imposante de la magnifique statue, mais le design de Lady Liberty est bien plus complexe qu’on ne l'imagine.

Des symboles essentiels

La couronne à pointes qui repose sur la tête de Lady Liberty représente par exemple une lumière qui rayonne sur toute la Terre. Un autre élément important du monument est bien sûr niché dans sa main gauche.

L'hommage à la Déclaration

Ça n'est pas évident à voir, mais la grande tablette tenue par la statue porte des chiffres romains qui marquent la date de la Déclaration d’indépendance, une référence à la fondation des États-Unis. Le projet visant à rendre hommage à l’anniversaire de la Déclaration ne s’est toutefois pas déroulé exactement comme prévu.

Un délai de taille

Frédéric Auguste Bartholdi a commencé la construction de Lady Liberty en France en 1875 en espérant la terminer en juillet 1876, à temps pour le centième anniversaire de la Déclaration d’indépendance des États-Unis. Il a toutefois eu les yeux plus gros que le ventre, la statue n’ayant été achevée qu'en 1884. Mieux vaut tard que jamais, n'est-ce-pas ?

La controverse

Les Américains n'étaient d'ailleurs pas vraiment convaincus par ce nouveau monument au cours de la décennie de retard de la construction de la statue. Les suffragettes ont même protesté contre son inauguration. Il s'agissait après tout d'une femme qui symbolisait la liberté, alors que les Américaines n’avaient même pas le droit de vote. Leur mission a heureusement été saluée grâce au symbole de la torche.